CRA de Lyon : vidéo de la répression policière que subissent les détenu.es

[Article initialement publié sur Rebellyon.info]

Vendredi 16 août, les prisonnier.es du centre de rétention (CRA) de Lyon, au pied de l’aéroport Saint-Exupéry, ont entamé une grève de la faim. La veille, les flics les ont matraqués au sein du CRA. Une vidéo est sortie pour témoigner de ce qui se passe à l’intérieur.

Jeudi 15 août au soir, les keufs ont éteint les lumières des cellules à 22h. Iels ont matraqué les personnes à l’intérieur, ont blessé des personnes…
Une vidéo est sortie du CRA. Ces images sont rares et répondent à la volonté des personnes enfermées de montrer ce qui se passe à l’intérieur.

[Vidéo disponible ici]

Vendredi, la galère continuait avec gazage massif à la lacrymo et le parcage des personnes dans la cour, puis de certains dans une cage dans la cour.

Grosse force à elleux dans la lutte qu’iels mènent et face à la répression qu’iels subissent
Feu aux frontières, aux prisons, aux CRA qui compile les deux et à ce système d’enfermement raciste !

Répression et coup de pression à la prison pour étrangers de Palaiseau (91)

[ On relaye ici la parole d’une personne enfermée au CRA de Palaiseau.

Force et soutien à tou-te-s les prisonnier-e-s face aux keufs et à la répression ]

 

 » La situation est tendue au centre de Palaiseau, une équipe particulièrement s’en prend aux prisonniers. Un prisonnier raconte quelques moments un peu chauds de ces derniers jours.

On relaye ici la parole d’un prisonnier du centre de Palaiseau.

« À peine tu descends les escaliers pour aller a l’infirmerie, t’y es déjà. Ici on est 36 mais la cour elle est plus petite qu’en quartier d’isolement sécuritaire en prison.
À Palaiseau, y a une des deux équipes de keufs… ils triquent vraiment les gens. Dans chaque équipe y a un gradé, et celui-là il aime trop aller vers les gens et crier « TA GUEULE ! ». Il est grand, genre 1m80, 100kg. Il emmène les gens à l’isolement parce qu’il n’y a pas de caméras et là-bas ils se font défoncer.

Ce matin déjà c’était tendu. Y a un gars qui est parti les voir, il était 12h17. Déjà le matin même ils n’ont pas voulu lui donner le ptit déj. À midi ils ont fermé la cantine avant l’heure, alors il n’a pas mangé. Normal, il pète un cable au bout d’un moment.
Il a pissé dans un gobelet et il l’a jeté sur la porte de la police. Il a craché dessus. Ils sont sortis avec gazeuse et tout. Ils l’ont ramené en bas, ils l’ont triqué bien comme il faut. Après, ils ont voulu prendre sa veste pour nettoyer la pisse. Normal, il n’a pas voulu. Après, les flics tournaient dans le centre pour prendre ses affaires et nettoyer la pisse avec. Ils n’ont pas trouvé. Lui il a déjà eu deux vols donc vu comment ils se comportent avec lui, c’est sûr ils vont le soulever et ça va être vénèr.

Y a un aussi un ptit keuf tatoué qui trique tout le monde. Lui, à tous les repas il trique les gens. Les gens, ils veulent même pas manger après. Il est un peu costaud, comment il fait le fou…
Il met les nerfs… La dernière fois, y a un gars il avait même pas mangé, le policier commence à l’embrouiller dès qu’il arrive, genre il a déjà mangé. Le gars lui dit de vérifier sur sa liste. Le keuf vérifie et le gars avait raison. Mais au final il est parti sans manger. Même son collègue lui a dit « ah ouais toi t’es direct ».

Tous les jours ils rentrent et ils fouillent les chambres. 3 ou 4 fois par jours des fois. Y a une équipe qui tourne toute la nuit. Toutes les 20 minutes, elle ouvre. Quand je dis tous les jours c’est vraiment tous les jours. Pas un jour sur deux. Alors qu’ils n’ont pas le droit de faire une fouille systématique. Même en centrale sécuritaire c’est pas ça.
L’équipe de nuit dont j’te parle, eux ils dorment pas. Ils claquent les portes, ils allument la lumière des fois. Sur le poignet d’un des keufs il y a écrit « GO » tatoué sur le poignet. C’est un asiat costaud bien grand. Lui ça se voit il veut que la bagarre.

Y a une keuf, toute la nuit elle braque les lampes sur les fenêtres. C’est ça son délire. La, ça fait deux nuits qu’elle fait ça. La nuit, elle ne nous laisse pas nous mettre à la fenêtre, elle nous insulte. L’autre fois, on l’appelle pour changer les chaînes, elle nous dit « ah mais c’est avec nos impôts », plein de petits trucs comme ça.

Y a un gars, quand il était à l’aéroport, ils lui ont mis des patates, il était menotté, ils l’ont jeté par terre. Ils lui ont dit « la prochaine fois, t’inquiète, on t’attend ». Obligé, lui, il va prendre cher à l’aéroport.

Un prisonnier du centre de Palaiseau, le 11 août 2019 »

 

https://paris-luttes.info/repression-et-coup-de-pression-a-12478

Déportation massives, sans laisser-passer : témoignage suite à la lutte au sein du CRA de Lyon St-Exupéry

Déportations dans des pays au hasard, tout ça sans laisser-passer, répression suite au grèves de la faim et à la lutte des dernières semaines au sein du CRA de Lyon Saint-Exupéry. Nouveau témoignage concernant les déportations, les provocations des keufs, et l’arnaque médicale.
Soutien et force à tou.te.s les prisonnier.e.s face à l’enfermement, aux keufs, et a tout le système CRA ! Feu aux frontières ! Liberté pour tou-te-s ! A bas les CRA !!!

Du coup, t’avais envie de parler du fait que ya un vol qui avait été programmé pour toi hier, est-ce que t’as envie d’en parler un peu ?

Oui, en fait moi avant hier ils m’ont appelé, pour dire que hier j’ai le vol. Alors que moi je suis pas algérien.
Ils veulent me renvoyer en Algérie et le consulat il a signé. Il a signé, il me l’a dit que je suis pas algérien mais quand même il a signé.
[passage inaudible]
Ca c’est pas normal !

En plus ils m’ont ramenés jusqu’à l’aéroport, j’étais jusqu’à l’avion et j’ai refusé.
Bien sure que je refuse bien le vol ! Parce que je suis pas algérien, j’vais pas en Algérie.

Ouais, surtout que ce qu’on disait c’est que tu peux te retrouver bien en galère après en Algérie…

Et oui ! Le problème c’est si j’arrive en Algérie moi je sais pas il se passe quoi là bas. Ils vont m’envoyer en centre comme ici ? Ils vont m’envoyer en prison ? Jsais pas moi… Ils vont me garder combien de temps ? Ça je sais pas…
Aucune idée..

Donc ça veut dire le consule algérien il a signé un laisser-passer…

Ouais il a signé le laisser passer mais il a même pas, [passage inaudible] il a quand même signé ! Ça c’est pas normal !
Ça c’est contre la loi quoi !

Tout à fait. Et est-ce que c’est des situations qui arrivent souvent a l’intérieur du centre de rétention ?

Ouais très souvent, très très souvent ! Ya plein de gens qui euh…
Moi le même jour que j’ai eu le vol ya un gars aussi, lui, ils veulent le renvoyer en Tunisie et il est même pas Tunisien…
Alors les consulats aussi ils travaillent… Jsais pas comment ils travaillent… Je comprends pas.
Si quelqu’un il a un passeport ou quelque chose oui je comprends mais là ya pas de passeports, ya rien du tout. Ya RIEN RIEN RIEN !
Ya même pas des empreintes, ya rien du tout !

Moi j’suis sure et certain que j’ai rien du tout en Algérie, ni empreintes, ni passeport, j’suis même pas algérien, pourquoi ils veulent me renvoyer en Algérie ? Ça je comprends pas !

Ouais et t’as refusé le vol et ça s’est passé comment après ?

Oh tranquille, ils étaient tranquille, j’ai rien fait, j’ai juste refusé. Ils m’ont ramenés à la cellule j’ai été là-bas pendant deux heures après la police nationale m’a ramené au centre de rétention. Voilà.
Faut que je dit une autre chose ?

Non est-ce que tu veux rajouter quelque chose ?

Ouais ! Je demande à la justice, ou les gens qui s’occupent de ça qu’ils vérifient bien les papiers. Parce que si on renvoi les gens dans un pays c’est pas leur pays d’origine ils vont faire quoi là-bas ?!
C’est la même chose [passage inaudible]
La-bas c’est trop grave c’est pas comme ici quoi. Je trouve ça c’est injuste, ça c’est pas normal !

Ya un petit problème de justice.

Ou jsais pas moi.. ya un accord ou chacun qui rentre chez lui il prend de l’argent ou j’sais pas moi, ils prennent de l’argent sur chaque tête ? Pourquoi ils veulent renvoyer les gens sans passeport que dans des pays qui sont pas leur pays quoi. J’comprends pas ! Tu vois ?

Euh je rajoute quoi encore ?

Pourtant moi j’ai les preuves. Parce que eux ils disent qu’en 2014 que j’ai fait la demande de visa ici en France. Mais moi j’ai des preuves qu’en 2014 j’étais en prison en Allemagne.

Ouais en fait je sais pas si t’as envie d’en dire plus sur comment ça s’en passé pour toi, pourquoi ils disent que t’étais là en 2014 ?

Parce que ya un gars qui s’appelle X, en fait X c’est un faux nom. Ils disent que le monsieur X, soit-disant que c’est moi, que j’étais ici en 2014, que j’ai fait la demande de visa, qu’elle a étée acceptée.
Ça veut dire le mec il a eu le visa, il a ses papiers. Et moi pendant ce temps là j’étais en prison en Allemagne !

J’avais complètement oublié mais hier j’ai parlé avec mon ex-copine, je lui ai dit « hey tu te rappel j’étais ou pendant 2014 ? » « toi t’étais en prison 2014 – 2015 ».
J’suis rentré fin octobre 2014 en prison jusqu’à début 2016.
Comment c’est possible que cette personne là c’est moi ?
Il a des empreintes, il a l’ADN même, des photos, jsais pas moi…
Ya quelque chose mais ça passe pas !

Moi je penses c’est à cause de toute la grève, ce qu’on a fait ici, ils veulent juste nous liquider ! J’avais déjà dit l’autre fois, ils ont envoyé tous ceux qui étaient ici pendant la grève, ils ont renvoyé tout le monde. Il en restait quoi quatre, tout le reste [passage inaudible].

Tout le reste a été déporté ou il s’est passé quoi après ?

Bah ouais ! Ils sont partit chez eux ! Vite fait bien fait ! Même si il a pas de passeport ils l’ont renvoyés ! Comme le comment il s’appellera, Nizar, pendant quelque jours il ont trouvés le vol, ils ont trouvé le ticket et le laisser-passer, tac ils l’ont renvoyé au Maroc.
Et l’autre, et l’autre, et l’autre, et l’autre !
Et maintenant il arrive à moi !
Mais là ils se trompent, ils vont pas m’envoyer dans un pays que c’est pas moi pays !

Est-ce que t’as envie de parler du coup en général de comment ça s’est passé après la grève de la faim ? Comment est-ce qu’ils se sont comportés vis à vis de vous et comment vous vous avez pu vous comporter vis a vis d’eux ?

Nous on était normal comme d’habitude, t’façon on peut rien faire !
Eux ils étaient calme et pas calme ! De temps en temps ils nous provoquent de temps en temps ya rien du tout.
Il y a chaque équipe elle travaille comme elle veut ! Tu vois ?

Ya différents équipe, ya trois ou quatre différentes équipes. Chaque équipe elle travaille comme elle veut tu vois ? Et après la grève ils étaient encre plus en… Les têtes qui étaient ici qui ont parlés pour leurs droits comme moi comme Nizar comme yen a beaucoup ici, qui ont parlé avec vous, avec les journalistes, tout ça. Ils ont liquidé tout le monde !
Là il reste que moi et encore trois autres.
Le deuxième ils veulent le ramener en Tunisie, je t’ai déjà raconté, il est partit hier.
Et monsieur Y il est ici il a refusé le premier vol, le deuxième vol il va partir chez lui, ils l’obligent de rentrer chez lui.

Un autre qu’il est blessé là pendant maintenant, depuis qu’il est ici, pendant 55 jours comme ça, il doit faire une opération sur son bras mais ils le font pas. Ils l’ont encore, une facture de 3000€ et quelque mais le mec il a rien fait !
Tu vois ce que je veux dire ? Le mec il envoi une facture pour l’opération disant qu’il l’a fait mais lui il a rien fait… Ils l’ont amené à l’hôpital.

Tu veux dire ils l’ont amenés à l’hôpital mais il s’est rien passé ?

Non ils l’ont pas opéré, ils l’ont laissé là-bas pendant trois ou quatre jours et après ils l’ont ramenés. Son bras il peut pas le bouger.
Et après il reçoit la facture de 3000 et quelque.

Alors qu’il y a aucune opération ?

Ben oui ils ont rien fait ! Ils ont rien fait ! Aucune opération rien du tout ! Oui jle dit moi ils nous prennent pour des animaux ! Ils s’en foutent complètement ! Ils font ce qu’ils veulent et nous on doit supporter tout ce qu’ils font !

Je dois rajouter quelque chose, j’sais pas moi.. Ici tout le monde il est presque nouveau. Les gens ils connaissent pas encore.De toute façon ils vont voir, moi ça fait presque deux mois que je suis là, j’ai vu beaucoup…

 

Lien vers l’article :

https://rebellyon.info/Deportation-massives-sans-laisser-passer-20958

Morts, révoltes et grèves de la faim dans les CPR en Italie

[ Nous relayons ici des articles tirés sur  le site « abaslescra.noblogs.org » ]

Ces articles relayent les révoltes et luttes qui ont lieu actuellement dans différents CPR [Centro permanente per il rapatrio] en Italie.

A bas les CRA ! A bas les CPR  ! De Lyon à Rome force à tou-te-s les évadé-e-s pour la liberté ! Feu aux frontières ! Soutien aux luttes contre l’enfermement !

[ image : anarresinfo.noblogs.org ]

« Dans le CRA de Turin viol et mort d’un prisonnier

Dans la nuit du 7 au 8 juillet une personne est morte à 32 ans dans le CRA de Turin, une ville dans le nord de l’Italie. Elle est morte en cellule d’isolement dans le CRA après avoir dénoncé un viol. Il y a eu des révoltes et des manifestations à l’exterieur.

Faisal, “Sahid” e gli altr*


Au CRA de Ponte Galeria de Rome il y a eu des révoltes et une évasions collective

Au CRA de Ponte Galeria de Rome il y a des révoltes et une évasions collective. Presque 17 personnes ont réussi à s’enfuir. Cela s’est produit au moment de la réouverture de la zone pour hommes du CRA.

Traduction: Rome – Révolte et évasion du CPR de Ponte Galeria
CONTRE TOUTES LES GALÈRES, CONTRE TOUTES LES FRONTIÈRES, FEU AUX CPR!!
SOLIDARITÉ AVEC LES PRISONNIERS EN LUTTE, VIVE LA LIBERTE’!
La section masculine du CPR (CRA)de Ponte Galeria, restructurée et remise en service il y a environ un mois, a finalement été inaugurée de la meilleure manière possible : entre le 5 et le 6, une grande révolte a éclaté dans la section masculine pour protester contre les invivables conditions du camp d’internement. Selon la seule source disponible pour l’instant (un article d’un syndicat de keufs), plusieurs dizaines de détenus, après avoir déchiré portes et fenêtres, « ont contourné et forcé le garde inter-force placé pour protéger et surveiller la structure ». Les fugitifs se sont dispersés dans le coin et certains ont été capturés et renvoyés dans les cellules. Actuellement 17 personnes ont réussi à retrouver la liberté. On parle de certains blessés, parce qu’ils se sont « blessés avec des lames de rasoir et d’autres armes improvisées ».
Le 5 juillet, pendant un concert au stade olympique, lors de contrôles impromptus, six personnes ont été arrêtées avec des documents irréguliers, puis emmenées au bureau de l’immigration de la « questura » (poste de police) et de là, probablement au CPR. Nous ne pouvons nier que le centre d’expulsion a un impact important sur la vie en ville car il favorise l’augmentation des contrôles, des rafles .Démontrer un soutien actif aux luttes des détenus ne peut qu’ouvrir des espaces de liberté.
Lien :

Au CRA de Caltannissetta grève de la faim contre les déportations et contre la rétention

Au CRA de Caltannissetta, en Sicile, il y a une grève de la faim contre les déportations surtout vers la Tunisie et contre la rétention. »

Caltanissetta – Nel CPR di Pian del Lago sciopero della fame contro detenzione e deportazioni

Témoignage de Philanthrope, détenu du CRA de Lyon St-Exupéry, 2019

[Ceci est la traduction du témoignage en anglais disponible ici]

Donc, tu veux parler de ce qui se passe à l’intérieur du centre ?

Toute la journée tu veux dire ? Du matin jusqu’au soir ?

Comme tu veux…

Donc hum en ce moment je suis dans la période du ramaddan tu vois, c’est peut-être un moment de la vie différent que d’habitude tu vois.
Donc, bon, ils nous réveillent à 10h du matin et ils vérifient toutes les chambres, et ils laissent les lits retournés et tout n’est pas comme ils… comme ils l’ont trouvé avant. Donc…
Et ensuite on sort par le hall là, et y a des personnes elles vont prendre le petit-déjeuner et après le petit-déjeuner ils leur donnent les pilules, enfin des médocs qui shootent tu vois, comme du Valium, du Rivotril, des trucs comme ça. La police ils en donnent aux personnes ici. Ils donnent des cachetons ! Et à cause de ces pilules, ils se battent les uns avec les autres et ils se battent avec la police et tout le reste tu vois.

Mais les règles ici, si tu veux demander quelque chose pour ton voyage, le prochain voyage, à quelle destination ils vont t’envoyer, ils, ils veulent pas te répondre ! Ils laissent la surprise !
Euh… Un jour ou deux jours avant, ils viennent pour te dire que tu as un vol le lendemain, tôt le matin vers une destination, t’étais pas au courant avant, tu vois.
Au moins ils devraient nous donner quelques informations avant, genre une semaine ou deux. Ou te laisser choisir tu vois. Tu comprends ce que je veux dire ?
Tu as besoin de plus de temps pour… avant le voyage tu sais ! Avant… Parce que tu dois demander à tes amis, à ta famille de te ramener tes vêtements, tes papiers, tes dossiers et plein de choses comme ça ! Pas comme une surprise après un jour !
Ils disent demain, après-demain si tu as de la chance, ils vont dire après-demain…

Donc… Et les gens quand ils se battent avec la police ils sont dehors, ils partent, quand ils… Les gens ils rentrent dans les chambres, parce que dans les chambres y a pas de caméra. Et dans les chambres, ils se batten avec la police aussi tu vois !

Ok et ça arrive souvent ?

Ouais ouais. C’est pas toujours mais des fois… Je dirais que ça arrive des fois tu vois.

Qu’est-ce que les personnes peuvent faire ensuite pour être protégées ?

Pour la protection, y a rien à faire tu vois, ils font rien… Peut-être ils cachent les caméras et ils se battront encore avec la police.
Si tu veux que la police vienne, tu dois cacher les caméras pour qu’ils arrivent.

Et tu veux parler de Forum Réfugiés ?

Forum Réfugiés… C’est la même chose tu vois, la même chose, c’est la même chose ! Ils t’appellent, et tu leur demandes, et ils disent « il n’y a rien à dire », « il n’y a pas de nouvelles ».
C’est la même chose ! Après un jour, deux jours, tu vas apprendre des trucs pas de la part de Forum mais de la police tu vois.

Comme si Forum c’était un supplément ici tu vois, un supplément pour… pour ne rien demander tu vois, hum. Ils te disent si tu leur demandes rien. Je leur ai demandé deux-trois fois et c’est la même réponse « il n’y a rien de nouveau », « il n’y a pas de nouvelles ».
Et toutes les personnes c’est comme moi ici. Et elles posent les mêmes questions. Si tu demandes à Forum, ils te répondent, ils disent « non jamais ».
Tu dois attendre.
C’est tout.

Hum et est-ce que t’as vu des personnes qui voulaient parler à Forum de ce qui se passe avec la police à l’intérieur ?

A l’intérieur, personne parle avec Forum tu sais de ce qui se passe à l’intérieur.
Comme hier, deux personnes se battaient tu vois. La police est arrivée et ils… Un policier ils…. Ils ont frappé tu sais, ils ont frappé l’un des gars tu sais. Ils en ont frappé un, et ils l’ont mis trois heures et ils l’ont laissé.

Trois heures où ?

Trois heures dans une pièce… Juste une pièce tu vois. Une pièce fermée.

Ah ok, « isolement » ?

Ouais ouais… Et aujourd’hui son visage est [inaudible], à cause des coups de la police tu vois, ils ont frappé son visage, tu vois. Ouais…

J’ai quelque chose à dire sur les règles ici. Ca ressemble pas à l’Europe tu sais. Y a des personnes qui ont l’asile dans d’autres pays. Donc les règles ils doivent lui demander où ils ont l’asile pour les renvoyer. Pas dans son pays de d’origine tu vois.
Ici la règle c’est, les règles ont changé ou je sais pas ! Ils demandent, en premier, ils demandent son pays d’origine. Ils demandent pas le deuxième pays où ils ont eu l’asile, ou ils ont l’asile.
Tu vois, c’est un problème, quand y a des personnes qui ont des problèmes à l’intérieur…
Désolé [il tousse] parce que je jeûne aujourd’hui tu sais.

Y a des gens, je disais, ils ont l’asile parce qu’ils ont des gros gros problèmes dans leur pays. Donc les règles ici, ils doivent lui demander où il a l’asile pour le renvoyer. Pas le renvoyer dans son pays d’origine tu vois.
C’est illégal, enfin je crois.

Et pour les consulats ?

Les consulats ils nous prennent, nous nords-africains je veux dire. Ils font un tour tu vois.
Ils demandent à l’ambassade de Tunisie, au consulat de Tunisie et après une semaine ils nous amènent au consulat algérien et après deux ou trois jours, ils demandent au consulat marocain de te renvoyer tu vois.
S’ils ont rien trouvé, ils te demandent ton passeport, « Où est ton passeport ?! ». Si j’en ai pas, si je suis illégal ici, pourquoi tu me demandes mon passeport ? Si j’avais un passeport j’irais dans un autre pays, pas ici tu vois.

Voilà.

Je voudrais dire, ce monde est à l’humanité, à tout le monde tu vois. Je devrais choisir où je veux vivre, pas eux tu vois.
On peut pas se battre pour cacher les frontières. Y a pas de frontières dans le monde.

Et merci beaucoup pour l’enregistrement.

Témoignage d’un prisonnier du CRA de Lyon Saint-Exupéry, mars 2019

Je sais pas si tes copains t’ont expliqué mais j’ai entendu dire que tu t’étais ouvert les mains et je voulais savoir si tu voulais expliquer pourquoi tu avais fait ça et pour qu’on le passe à la radio.

Bah j’ai fait ça parce que j’ai des enfants ici et qu’ils veulent m’expulser au pays. Je comprends pas pourquoi ils veulent m’expulser au pays, j’ai un enfant de quatre ans et un enfant de cinq ans et ils veulent m’expulser au pays. Ils m’ont fait un premier vol et le deuxième vol, je l’ai refusé et voilà ! Et là, je me suis charclé et j’attends, j’attends pour mon jugement et je regarde, quoi.

D’accord et tu as fait ça quand ?

Bah j’ai fait ça, enfaite c’était vendredi dernier. Au lieu de me ramener faire des points de suture, ils m’ont foutu là, ils m’ont ramené à l’isolement, ils m’ont gardé toute la nuit là-bas.

Ils t’ont amené à l’infirmerie quand même ou pas ?

Bah rien du tout, ils m’ont nettoyé juste le truc, et j’ai au moins treize points de suture, ils m’ont rien fait.

D’accord tu t’étais ouvert où ? Les poignets ?

Bah j’ai neuf points à peu près dans la main et treize points dans les pieds.

Donc ils t’ont quand même fait des points ?

Ouais. Bah ils ont vu, la CIMADE. Ils sont passés, une association aussi, ils sont passés. Bah ils ont pris l’ouverture, à deux millimètres et quelques. Il y a une ouverture, à peu près, elle est à treize millimètres. Normalement, c’est des points de suture, c’est ce qu’ils m’ont dit, mais, l’infirmière, elle m’a rien dit. C’est le docteur qui a dit : « ouais, ben mettez-le à l’isolement. »

 Donc tu as été mis à l’isolement, et là tu es sorti de l’isolement ?

Ouais.

Bah, je te remercie pour ton explication.

Il y a pas de souci. Mais à part ça, c’est le bordel aussi, là. L’infirmière ici, ils font n’importe quoi aussi, pareil. Et comme à le Forum, ils aident pas les gens, ici, ils expliquent rien aux gens, les gens, ils appellent la CIMADE et les gens de la CIMADE qui passent ici, ils aident un petit peu. Mais le Forum, il y a un bureau de le Forum, c’est pour aider les étrangers. Ils aident rien du tout. Il y a une infirmière aussi, ils font pas leur boulot comme il faut, c’est comme le médecin, c’est comme tout le monde. Les gens, ils ont attrapé des maladies, ils ont la gale et tout, ici, l’infirmière elle s’en fout. Il y en a un la dernière fois qui a fait une crise ici, aussi, pareil. Ils s’en foutent aussi. Ils leur donnent des médicaments, n’importe quoi, vraiment, ça sert à rien du tout.

Appel au secours de l’intérieur du CRA

« -Ok donc y a deux jours y en a qui ont essayé de faire une tentative de s ’évader. Il y en a trois qui ont réussi et trois qui se sont fait attrapés, ont été grave blessés. Ils ont été quarante-huit heures en garde à vue et ils ont passé en quarante-huit heures et aujourd’hui ils rentrent au centre, et aujourd’hui il y a quelqu’un tout à l’heure qui a monté sur la porte où il y a le barbelé. Et il s’est suicidé avec le barbelé. Et il s’est étranglé avec le barbelé. Et la police ils on rien fait c’est nous qu’on l’a descendu. La police ils ont mis à peu près 25 minutes juste pour ramener une échelle. Ils étaient même pas loin à 200 ou 300 mètres. Nous on a voulu le récupérer malgré tout y a les portes entre nous, donc on s’est grimpé tout le monde et on a essayé de descendre mais sauf que eux ils nous a gazé ils nous a frappé ils nous a violé, laisse tomber. Ici tout le monde ils ont pété un plomb, tout l’monde ils ont commencé à brûler, brûler les chambres, à brûler les matelas, à brûler tout. Donc ici les gens ils sont traités comme des chiens, si il y a moyen de nous aider, ici on est des êtres humains on est pas des animaux, voilà notre seul délit qu’on a pas de papiers, c’est notre seul délit notre seul problème dans cette vie. Vous pouvez appeler les associations, ou appeler les médias ou appeler les journalistes, ou toutes les personnes qui sont là pour l’humanitaire, pour de vrai, il faut qu’ils soient là pour nous, pas de cinéma, pas de spectacle, pas de théâtre, ici c’est des êtres humains, on n’a pas besoin de théâtre, on n’a pas besoin de spectacle, on a besoin des gens qui luttent pour nous. C’est un message d’au secours.

-D’accord

-Voilà c’que j’veux dire, et c’est pour ça que aujourd’hui, vraiment, y en a un qui s’est suicidé, y a même pas 20 minutes ou 25 minutes, y a du sang partout, y a des gens ici qui sont prêts à faire même plus que ça parce qu’on est traité comme des chiens. C’est pour ça on fait appel à tout l’monde, c’est un appel au secours ça.

-D’accord et là qu’est-ce que vous faites en ce moment ?

-Là en ce moment on essaie de se calmer mais malheureusement il nous a fermé mais c’est brûlé, y a des chambres qu’ont déjà brûlé, malheureusement y a rien on n’a pas le choix, si on reste ici on va mourir brûler, ou on va s’étouffer avec la fumée. Les gens ici ils peuvent plus enfaite c’est, c’est, c’est… pire que la prison ici c’est la prison politique c’est pas la prison humanitaire ici, c’est pas un centre de rétention, c’est la prison, c’est même pas la prison je sais pas c’que c’est. Faut aider ces gens-là, aujourd’hui on est des êtres humains, des étrangers, il faut les aider. J’peux plus trop parler là« 

[Ceci est une image du CRA de Vincennes où en 2008, des détenu.es ont mis le feu]